Savoir-faire

Depuis 1951, ce sont la passion et la qualité de ses produits SWISS MADE qui font de CAPSA une entreprise en constant développement et qui applique avec succès, depuis plusieurs décennies, son savoir-faire sans pareil au service de l’industrie horlogère.

Avec 200 collaborateurs, disposant d’un parc comprenant plus de 400 machines composé de décolleteuses, centre d’usinage CNC, machines de reprises et d’assemblage, CAPSA offre à ses clients un riche éventail de produits et un large potentiel de production.

Le management-qualité moderne et efficace de CAPSA garantit l’application intégrale des consignes requises par sa clientèle, ainsi que l’exclusivité et la confidentialité des dossiers qui lui sont confiés pour la production ou pour l’assistance en développement.

Charte

CAPSA Camille Piquerez SA met tout son savoir-faire, ses compétences et son ambition en œuvre afin d’assurer sa pérennité dans l’indépendance économique, en respectant les valeurs humaines, sociales et environnementales, mentionnées notamment dans la norme R.J.C. (Responsible Jewellery Council), ainsi que les règles de la société civile.

Afin de parvenir à ce but, CAPSA Camille Piquerez SA veille à la plus grande satisfaction de tous ses clients et à l’acquisition de nouveaux marchés, en s’adaptant perpétuellement de manière optimale aux techniques de production et de gestion les plus modernes, dans le but d’obtenir une efficacité maximale.

La recherche de la perfection, le développement du savoir-faire et le respect d’autrui représentent les racines en expansion continue des compétences et talents que CAPSA Camille Piquerez SA veille à maintenir, cultiver, à faire connaître et reconnaître auprès des acteurs déterminants des marchés acquis ou accessibles.

Certifications

Afin d’assurer un développement durable de l’entreprise, CAPSA est engagée pour garantir le respect des normes éthiques et environnementales ainsi que des droits humains et sociaux. A cette fin, elle a fait valider sa politique en devenant membre certifiée RJC début 2015.

Presse

02.2018
Chambre d'Economie Jura Bernois
10.2017
MSM
11.2017
MSM - publireportage
10.2017
Arcinfo - Inauguration nouveau site de production
11.2016
Novembre 2016 - revue FHS

Historique

La Société anonyme Camille Piquerez est fondée à Bassecourt, dans le Jura. Elle fabrique des bicyclettes de marque Jurassia d’abord, puis Stella.
1935
Camille Piquerez SA s’implante à La Neuveville, à la route du Château 34, pour la fabrication de composants horlogers. A cette époque, CAPSA employait 10 personnes en usine et 15 à domicile et elle disposait de 15 machines.
1951
Monsieur Camillo Piquerez entre dans l’entreprise pour seconder son père et reprendre la direction générale. CAPSA s’occupait alors de la sous-traitance en tous genres, découpage, usinage, décolletage, essentiellement pour des fabricants de montres.
1957
La décision est prise de se lancer exclusivement dans la fabrication de barrettes à ressorts, en étant les premiers à automatiser certaines opérations de fabrication et les premiers à utiliser les machines d’une nouvelle technologie type Esco où les outils tournent autour de la matière première. Camille Piquerez SA devient rapidement le plus important producteur de barrettes à ressort du monde pour l’horlogerie, sous une marque symbole de qualité « CAPSA ».
1958
Monsieur Edouard Piquerez rejoint la Direction CAPSA pour s’occuper des affaires commerciales et des relations clients.
1970
Monsieur Camillo Piquerez invente le système tubes + goupilles encochés, qui seront ensuite utilisés mondialement au niveau de l’assemblage des bracelets de montres.
1975
CAPSA engage M. Daniel Streit, en qualité de Directeur de l’entreprise, le but étant d’assurer la pérennité de l’entreprise familiale, en mettant en place une organisation moderne.
1998
CAPSA développe et fabrique des robots permettant l’assemblage et le contrôle de nos barrettes à ressorts. Implantation d’un bureau technique permettant d’assister notre clientèle et de développer de nouveaux produits.
1999
Création du site internet CAPSA et formation de tout notre personnel administratif en vue de l’installation de la GPAO, sur nos 3 sites liés par fibre optique. CAPSA met au point et intègre des opérations de polissage feutre.
2000
CAPSA introduit le manuel MSST (sécurité au travail) et l’épuration des eaux est installée. Nous continuons la mise à niveau du système informatique en plusieurs nouvelles applications sont installées.
2001
CAPSA intègre de nouvelles techniques d’usinage à très haute vitesse et diversifie la production avec des centres d’usinage 5 axes avec robot de chargement. CAPSA effectue une mise au point technique de nouveaux fermoirs pour bracelets haut de gamme.
2002
CAPSA introduit un système de management répondant à la norme ISO 9001 :2000 ainsi qu’un nouveau système ERP « Precix », sur la base de données Informix.
2003
2004
CAPSA se diversifie et crée 2 nouvelles « Business Units », à savoir :

  • composants de mouvements horlogers
  • composants destinés au marché médical

Amélioration du système de management et obtention de la certification ISO 13485 : 2003.

2005
Rénovation de l’usine 1 à la rue du Château, organisation de la production en 2 unités autonomes et implantation d’un nouvel atelier de reprise à La Neuveville.
2006 - 2007
Monsieur Daniel Streit devient actionnaire majoritaire et reprend la Présidence. Monsieur Camillo Piquerez, Vice-président et Madame Paulette Piquerez, Administratrice, restent les seuls partenaires dans la société.
2008
CAPSA développe et industrialise un nouvel organe de verrouillage d’élément d’habillage de montre. Le système a été breveté en 2009. Mise en place d’un atelier pilote d’une trentaine de machines gérées par un système MES (manufacturing executive system).
2009
Implantation d’un nouveau système ERP, Pro-Concept de Solvaxis, intégrant la gestion complète des matières précieuses. Amélioration et extension de notre système MES.
2013
Nouvel agrandissement de l’usine 3 afin de recueillir toutes les machines installées dans l’ancienne usine 2 en vue de sa démolition.
2014
Obtention de la certification RJC (Responsible Jewellery Council) qui garantit le respect des normes éthiques, environnementales ainsi que des droits humains et sociaux.
2015
Construction d’un nouveau bâtiment sur l’ancien site de l’usine 2.
2016
Capsa libère l’usine 1 et relocalise l’ensemble de ses activités en un même site et adapte son organisation en une seule entité. L’usine 1 est réaffectée à la location de surfaces commerciales.
2017